L’entretien des parties communes d’un immeuble d’habitation

Les parties communes d’un immeuble regroupent les différentes parties empruntées ou utilisées par les habitants de l’immeuble. Elles se composent des parties communes intérieures et extérieures du bâtiment. Découvrez dans cet article, ce qu’il faut savoir sur le nettoyage de ces parties.

Comment assurer le nettoyage des parties communes intérieures et extérieures ?

Dans un petit immeuble, le nettoyage des parties communes peut seulement concerner les parties communes intérieures de l’habitation. Il s’agit, entre autres, de l’entrée de l’immeuble ou des escaliers et du couloir. Cependant, dans un grand immeuble les parties communes peuvent s’étendre à certaines zones extérieures du bâtiment. Comment donc procéder au nettoyage de ces deux zones ?

  • Nettoyage des parties communes intérieures

Dans les parties communes intérieures d’un immeuble, les éléments qui doivent être nécessairement nettoyés sont : les couloirs, les escaliers ou l’ascenseur. Le nettoyage de ces parties revient à laver le sol et les rampes. Le nettoyage du sol doit s’effectuer en tenant compte du matériau dont il est composé. Un sol couvert d’une moquette ne peut être nettoyé comme un sol en béton. Les parties communes intérieures regroupent également les accessoires de décoration, les lampes, les lustres ou les interrupteurs. Ces différents éléments doivent être nettoyés, de même que les portes et les poignées.

  • Nettoyage des parties communes extérieures

Les parties communes extérieures regroupent entre autres les façades, les vitres extérieures du bâtiment et les voies d’accès. Les parkings, les bennes à ordures et les places de parking font également parti des parties communes extérieures. Le nettoyage de ces parties consiste donc à laver les places de parking et à aseptiser les locaux à poubelles. Il faut également penser à laver les vitres extérieures et nettoyer les abords de l’immeuble.

À quelle fréquence nettoyer les parties communes d’un immeuble ?

Il faut prendre en compte plusieurs paramètres pour déterminer une fréquence de nettoyage. Ces paramètres sont entre autres :

  • la dimension et la superficie des parties commune de l’immeuble
  • le nombre de colocataires
  • la nature des revêtements et la nature du sol.

En ce qui concerne les grandes propriétés qui disposent d’un grand hall et de grandes vitres, le nettoyage doit se faire au quotidien. Dans ce cas, il sera utile de faire nettoyer les parties communes d’un immeuble collectif par une entreprise spécialisée de nettoyage.

À qui confier le nettoyage des parties communes d’un immeuble ?

Dans le cas des petites copropriétés, le nettoyage des parties communes peut se faire par les habitants. Ceux-ci peuvent le faire chacun selon un planning défini en commun. Un agent de ménage peut aussi être engagé à mi-temps pour s’en occuper. Quant aux copropriétés de taille moyenne, le recours à un agent de ménage est indiqué.

Par contre, il est conseillé aux habitants d’un grand immeuble de confier le nettoyage de leurs parties communes à une entreprise spécialisée en nettoyage. Dans ce cas, celui qui est garant de la propreté des parties communes est le syndic de copropriété. Ce dernier peut faire appel à une entreprise qui se chargera du nettoyage de l’immeuble. Le syndic prendra contact avec différentes entreprises et proposera plusieurs devis aux copropriétaires afin qu’ils choisissent la structure idéale.

 


Qu’est ce que la construction hors site ?

Comme tous les domaines de la vie, celui des constructions aussi connaît des évolutions et des changements notables. De façon conventionnelle, la construction d’un bâtiment ou les travaux publics fait appel à divers professionnels. Ceux-ci se déplacent avec leurs arsenaux de travail (parfois très lords et difficiles à transporter) pour exécuter leurs travaux. Cette technique conventionnelle de construction a montré ses limites. Alors, le mode  de construction hors site a été imaginé. Découvrez dans cet article cette technique et les avantages qu’elle offre.

Qu’est-ce que la construction hors site ?

La construction hors site est une technique utilisée dans le domaine du bâtiment et des travaux publics. Cela consiste à préfabriquer tout le bâtiment depuis l’usine. Le bâtiment se présente alors sous forme de pièces détachées. Ces dernières sont transportées ensuite sur le site de construction pour être assemblées. Les pièces détachées, appelées modules,  sont  finalement montées sur le soubassement.

Le thème « hors site » est de plus en plus utilisé de nos jours pour désigner la construction modulaire. Malgré que la construction modulaire soit la version la plus avancée de la construction hors site, le thème regroupe aussi les constructions en panneaux bois, ossature bois nue… Dans ce mode de construction, la planification, la conception, la fabrication et le pré-assemblage se font en atelier ou en usine.

Cette technique de construction est imaginée pour faire évoluer les méthodes, les habitudes et, plus globalement, la culture des acteurs de la construction. L’objectif principal est de rationaliser la production afin d’améliorer la performance en termes de coût, de délai et de qualité.

Pourquoi choisir la construction modulaire ?

Forme de construction hors site la plus répandue actuellement, les constructions modulaires offrent de nombreux avantages. Ainsi, elles s’imposent incontestablement comme la meilleure option pour les professionnels. Son premier grand avantage est la réduction de près de moitié du délai d’exécution des travaux. En effet, la fabrication et l’assemblage ayant lieu en usine, ces travaux se font en un temps record. Il faut bien imaginer que tous les artisans n’auront pas à se déplacer sur le chantier.

En plus, les travaux ne peuvent pas être perturbés par des aléas climatiques. L’autre avantage non-négligeable de ce type de construction est au plan économique. En optant pour ce type de construction, on peut économiser jusqu’à 30 % du coût des travaux. Aussi, la construction modulaire permet généralement une bonne isolation. Cela permet d’économiser à long terme de l’électricité grâce au système de ventilation ou de climatisation. Les travaux effectués suivant cette technique sont généralement de meilleure qualité.

La préfabrication ayant lieu en usine, il y a un meilleur contrôle du respect des normes et de la qualité de fabrication. La  construction modulaire offre aussi des avantages sur le plan écologique. En réalité, elle est soumise à la norme RT 2012. Les constructions modulaires sont  non polluantes et réduisent la consommation énergétique. De plus, les matériaux de construction utilisés sont souvent récupérés sur des structures modulaires vouées à la destruction. Enfin, il faut dire que la construction modulaire permet de personnaliser l’aspect du bâtiment. Cela offre également des possibilités d’extension.

 


Tekto : La maison 100% prête à vivre

Besoin fondamental des êtres humains, se loger consiste à trouver un endroit pour son hébergement. La maison idéale doit donc être celle construite en de bons matériaux, avec une bonne isolation et surtout offrir sécurité et protection à ses occupants. Il existe plusieurs types de maisons, avec des modèles de construction différents. Mais, avec les innovations dans les domaines de la construction, de nouveaux matériaux interviennent dans le processus, offrant plus d’efficacité aux édifices construits. Le nouveau concept en matière de construction immobilière, porte sur les maisons préfabriquées et 100 % prêtes à vivre. Ce sont des types de maisons fabriquées en atelier de construction et livrées sur les chantiers immobiliers. Tekto est l’un des fournisseurs de ce type de construction. Découvrez à travers cet article, la marque Tekto et les maisons 100 % prêtes à vivre.

Lire la suite


Qu’est-ce que l’Ordre des géomètres-experts ?

En France, vous auriez peut-être déjà entendu parler de l’OGE pendant une conversation avec un géomètre-expert ou lors d’un bornage de terrain. Il est également possible d’entendre parler de l’OGE au cours de toutes autres opérations ou études ayant rapport aux biens immobiliers. Les géomètres-experts sont estimés à environ 3 000 en France. Ce  sont des professionnels qui exercent dans des bureaux d’entreprises du bâtiment, de sociétés de topographie ou dans des cabinets. Qui sont-ils ? Quels sont leurs domaines d’action ? Que fait l’Ordre des Géomètres-Experts ? Découvrez ici les réponses à toutes ces questions et l’essentiel à savoir sur l’Ordre.

À savoir sur l’Ordre des Géomètres-Experts

Créé officiellement le 7 mai 1946, l’Ordre des Géomètres-Experts (OGE) réunit l’ensemble de géomètres-experts exerçant sur le territoire français. Le siège de l’ordre se situe dans le 8ème arrondissement de Paris, plus précisément au 40 avenue Hoche. L’administration de l’OGE est composée d’un Conseil supérieur et de 18 conseils régionaux. Il y a le conseil régional de Paris qui regroupe Paris et les départements de la région Île-de-France. Les autres conseils régionaux sont à Nancy, Dijon, Amiens, Rouen, Orléans, Rennes, Angers, Poitiers, Clermont-Ferrand, Lyon, Toulouse, Montpellier, Marseille, Strasbourg, Bordeaux. Il faut aussi noter qu’il y a le conseil régional d’Antilles-Guyane qui se charge de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane. Il y a également le conseil régional ‘‘La réunion-Mayotte’’ qui se charge de l’île de la Réunion et du département de Mayotte. Le Conseil supérieur et les conseils régionaux ont chacun un rôle bien déterminé dans l’ordre.

Le rôle du Conseil supérieur

Le Conseil supérieur se charge de représenter les géomètres-experts auprès des structures étatiques. Il se charge également d’instituer le règlement intérieur régissant la profession et aussi le code des devoirs professionnels d’un géomètre-expert. Il coordonne les activités des géomètres-experts et veille au respect des lois, des règlements et du code. Le Conseil supérieur veille également à la discipline dans le milieu et la qualité des services rendus par les géomètres-experts.

Le rôle des Conseils régionaux

Les 18 Conseils régionaux se chargent de suivre les géomètres-experts sur le territoire. Chaque Conseil régional a une circonscription à sa charge et coordonne les activités en son sein. L’essentiel de la mission du Conseil régional est d’organiser, de suivre la formation des géomètres-experts et l’activité de la profession dans la circonscription. Ce conseil est aussi tenu d’inscrire sur le tableau de l’Ordre, au moment opportun, les géomètres-experts de sa circonscription. Le Conseil régional peut prononcer des sanctions à l’encontre d’un géomètre-expert en cas de manquement. Il peut également appeler à l’intervention du Conseil Supérieur dans les cas de litiges graves.

Les réalisations de l’Ordre et les domaines d’intervention des géomètres-experts

Depuis sa création, l’OGE adopte une stratégie de développement de la profession de géomètre-expert. Les géomètres-experts sont connus pour s’occuper de l’identification et de la délimitation des biens fonciers (le bornage). Désormais, ils sont conviés à la mise en œuvre des projets publics ou privés d’aménagement foncier ou immobilier. Connaissant aussi le code de la voirie routière, ils interviennent dans les projets d’aménagement routier, rural ou urbain. Les géomètres-experts jouent un rôle important entre le maître d’œuvre  et les entrepreneurs ayant à charge l’exécution des travaux. Ils assument des missions d’assistance à la maîtrise de l’ouvrage. Ils jouent également d’autres rôles dans la gestion des patrimoines immobilier, foncier ou industriel, dans l’urbanisme et le développement du territoire.

Pour faciliter le travail aux géomètres-experts, l’OGE a créé, le 23 juin 2013, le site de cartographie en ligne Geofoncier. Ce portail permet aux géomètres-experts d’évaluer les prix de leurs prestations et de suivre les actualisations apportées par l’OGE. En outre, l’OGE a mis au point l’indice IGE.


La Maison BOOA rend uniques les habitations

De style original, abordable et modifiable à volonté, la maison ossature bois séduit de plus en plus. Aussi, désirez-vous concrétiser votre maison de rêve de devenir propriétaire ? Une seule adresse : la Maison BOOA. Cette structure est  réputée dans la construction de logements en bois. La Maison BOOA vous garantit des demeures aux caractéristiques uniques et construites sur mesure. Rien de mieux pour prendre un nouveau départ dans votre vie ! Si vous désirez mieux connaître cette entreprise ainsi que ses productions uniques en leur genre, vous êtes sur la bonne page…

Mieux connaître la Maison BOOA

La Maison BOOA est une entreprise de construction basée en France. C’est une marque appartenant à la société Burger. Elle a son siège à Liepvre, non loin de Sainte-Marie-aux-Mines. La société exista d’abord sous forme d’entreprise de charpente établie en Alsace dans les années 1847. Puis, elle s’est constituée en société, en 2011. Depuis lors, elle se propose d’ériger des maisons en bois et ce, en parfaite harmonie avec le désir de ses clients. Forte de son expérience de 170 ans dans la construction de maison, cette entreprise familiale garantie des logements écologique et esthétique. Ce faisant, la Maison BOOA s’est affirmée, depuis presque une décennie, comme une référence dans la construction de maison ossature bois. Cette renommée est due surtout à l’originalité de ces maisons qui, à vrai dire, sortent de l’ordinaire.

Originalité des habitations construites par la Maison BOOA

D’abord, la particularité d’une maison signée BOOA réside avant tout dans son ossature. En effet, l’entreprise fait ériger des maisons ossature bois. Ce  qui éloigne un peu des maisons couramment construites en béton armé. L’avantage ici, c’est qu’une telle demeure offre une bonne isolation. En effet, le bois conserve la chaleur en hiver et donne de la fraîcheur en été. À   noter que le type de bois utilisé par la Maison BOOA répond aux normes prévues par la RT 2012 en termes d’isolation et d’étanchéité. De plus, l’entreprise vous offre une construction faite sur mesure.

Pour cela, la Maison BOOA procède au préalable à une conception de la maison selon les critères que vous auriez définis. Le maître d’ouvrage est toujours réceptif à toute modification de votre part. Ainsi, grâce à l’automatisation, votre demeure sera d’abord construite hors de son site, sous forme de maison en kit. Cette maison préfabriquée sera par la suite déplacée et montée sur votre terrain en à peine une journée. Cette rapidité de construction ne diminue absolument rien à la qualité du logement. Et c’est l’une des particularités de la marque BOOA.

Vous l’auriez compris ! Ce type de construction permet un gain de temps énorme ce qui ne manque pas d’influer sur son coût. De fait, les maisons BOOA offrent un rapport qualité/prix très compétitif. Une autre caractéristique qui rend ce type de logement vraiment unique, c’est sa grande souplesse dans la personnalisation. Ainsi, vous avez la possibilité, même après que la maison est construite, de la faire moduler selon vos envies. Enfin,   les maisons BOOA sont construites dans le respect de la CCMI, c’est-à-dire la règlementation relative au Contrat de construction de maison individuelle.


Où installer des puits de lumière ?

Éclairer sa chambre, son salon ou son couloir souvent sombre, constitue un besoin naturel qui doit se faire en faisant recours aux bonnes solutions. Parmi les meilleures solutions à privilégier pour apporter de la luminosité à l’intérieur de sa maison, on retrouve les fenêtres de toits dont le puits de lumière. Équipement et fenêtre de tendance, les puits de lumière vous assure un apport correct de luminosité, ainsi qu’une touche agréable à votre maison. Savez-vous comment et où installe-t-on un puits de lumière, pour bénéficier de ces multiples avantages ? Découvrons les éléments de réponses, dans cet article.

Lire la suite


Maison Mikit ou construire sa maison en une journée

Comme tout le monde, vous rêvez d’avoir votre propre maison. C’est un désir légitime. Mais savez-vous que vous pouvez construire votre domicile en une seule journée ? Oui, cela paraît irréaliste. Et pourtant, c’est faisable avec Maison Mikit. Cet article vous aidera sans doute à mieux cerner le concept.

Que fait Maison Mikit ?

Maison Mikit est une entreprise qui poursuit le but d’aider tout le monde à construire sa propre maison. En effet, avec cette société, il est possible de définir soi-même à quoi va ressembler son habitation. En fonction de vos besoins et votre budget,  l’entreprise mobilise architectes, designers, bureaux d’études et thermiciens pour un excellent rendu.  Tous les procédés et étapes de construction sont optimisés afin de garantir la conformité entre la demande et le travail accompli.

Une panoplie de modèles de maison

Maison Mikit vous propose un grand nombre de modèles de maison. On y trouve des plans de maisons individuelles, de maisons contemporaines, de maisons traditionnelles, etc. Parmi les modèles les plus en vue, il y a Isalie, une maison moderne de ville avec R+1. Ce type de maison renferme  2 à 5 chambres résolument contemporaines. Il y a également le modèle Emmie. Il s’agit d’une maison évolutive comportant entre 1 et 4 chambres et qui s’adapte aux besoins d’espace. En effet,  cette maison possède des combles aménageables. Son pignon court lui permet de répondre à des contraintes architecturales régionales. Voilà un avantage considérable à prendre en compte.

Maison Mikit dispose aussi du modèle Vickie. Ce dernier est de loin le meilleur compromis entre esthétique, habitabilité et coût. Également avec des combles aménageables, c’est un modèle de maison qui comporte 1 à 5 chambres. Le modèle Lorie, quant à lui, est une maison de plain-pied en L comme sa lettre initiale. Comportant jusqu’à 4 chambres, il représente le mariage parfait entre l’esthétique et la gestion de l’espace. Avec ce modèle, il est possible d’avoir un garage intégré.

Si vous voulez une maison avec une architecture résolument contemporaine, le modèle Fidjie est celui qu’il vous faut. C’est un type de maison possédant entre 3 et 4 chambres avec possibilité de garage intégré. C’est une maison avec un style très moderne qui combine confort et esthétique et qui devrait inspirer tout futur propriétaire. On dit même que c’est un modèle proche de celui des maisons d’architectes. Le modèle Loélie, avec son style très authentique, est la maison traditionnelle par excellence. De plain-pied avec des combles perdus, cela comporte  1 à 4 chambres avec possibilité d’intégrer un garage.

En outre, le modèle Joanie a la particularité d’avoir une terrasse intégrée. Avec son architecture classique et séduisante, il comporte 3 chambres avec possibilité d’aménager un garage. Il y a également le modèle Delphie. De niveau R+1, cela comporte 4 chambres et donne la possibilité d’aménager le sous-sol ou un garage accolé. Enfin, il y a le modèle Angélie avec ses combles aménagés. Cela  comporte 3 à 4 chambres avec possibilité de garage intégré.

Avec Maison Mikit, vous pouvez adapter tout  plan de maison à votre goût. La société est capable de vous rendre propriétaire de maison en un jour grâce à ses maisons en kits.


Habitation insolite : un concept qui a le vent en poupe

Habitation insolite : un concept qui a le vent en poupe

Même s’il est vrai que le développement des habitations insolites est assez récent, il n’en demeure pas moins qu’elles connaissent un succès remarquable. C’est en tout cas ce que révèle une observation sur les habitudes des Français en matière de logement. Étant donné que les habitations insolites appartiennent à un nouveau concept, elles sont de fait moins connues du grand public bien qu’elles aient le vent en poupe. Que faut-il savoir des hébergements ou habitations insolites ?

Lire la suite


Comment lutter contre les déperditions énergétiques dans sa maison ?

De nombreuses maisons laissent s’échapper de l’énergie chèrement payée. La raison tient principalement à une mauvaise isolation. Il existe heureusement des tests qui permettent d’identifier le problème et d’y trouver rapidement des solutions en fonction des contraintes de trésorerie et techniques. Ces différents contrôles ont pour but de limiter les déperditions énergétiques de la maison.

 

L’inspection des murs

Lorsque l’on constate un quelconque inconfort en passant près d’un mur, il est conseillé d’y poser la main. Si le mur est froid, alors il y a une mauvaise ou absence d’isolation. Aussi, lorsque les angles des murs contiennent des traces noires, c’est également le signe d’un problème d’isolation. En fait, il s’agit de moisissures émanant de la déperdition de la chaleur qui conduit à la baisse de la température. Les parois des murs sont donc froides. Ce phénomène trouve son origine au niveau des ponts thermiques. En effet, l’air humide et chaud tente de se libérer par ces zones froides, qui sont la manifestation du problème d’isolation.

Les points humides qui se trouvent en bas des murs indiquent une montée d’humidité. Celle-ci a de graves inconvénients sur la maçonnerie et détruit les isolants hydrophiles. Ceci provoque une déperdition thermique. Les ponts thermiques sont également causés par les prises de courant qui sont encastrées dans le mur. En effet, les interstices du boîtier d’encastrement laissent le passage à l’air, qui entre en contact avec la gaine électrique. Cela se manifeste par de la poussière présente autour de la prise.

L’isolation des combles et la vérification des ouvertures

Lorsque la toile n’est pas isolée, l’énergie s’échappe par cette ouverture. Généralement, lorsqu’on ressent dans l’escalier par exemple, une montée du courant d’air, cela signifie que la chaleur s’évade par le toit. Le pont thermique se manifeste aussi par des traces noires présentes sur la trappe d’accès. Ce qui dénote inexorablement d’une mauvaise isolation. Le même phénomène s’observe dans les combles. Ainsi, on remarque des points humides sur le côté oblique des pignons, qui signalent la pénétration de l’eau. C’est la preuve que des tuiles sont fendues, que des faîtières sont brisées et que l’écran de sous toiture est absent. Tous ces dysfonctionnements entraînent la dégénérescence de l’isolant.

Les déperditions énergétiques à travers le plancher sont moins prononcées. Le sol est manifestement froid. Les déperditions les plus insidieuses surviennent dans les alentours des planchers intermédiaires. On peut remarquer aussi la présence de moisissures dans les angles mur-plancher. Il est important de savoir que les fenêtres faites d’un vitrage simple laissent facilement échapper de l’énergie. De même, si l’étanchéité fenêtre-bâti a été mal réalisée, elles peuvent laisser passer la chaleur avec un double vitrage. Ainsi, il convient de bien traiter l’étanchéité pour contrer toute déperdition thermique.

La réalisation des diagnostics thermiques

On distingue essentiellement deux types de tests. Il s’agit de la thermographie et de l’infiltrométrie. Effectuée avec une caméra infrarouge, la thermographie indique les zones froides et chaudes de la maison. Lorsqu’on observe de l’extérieur, les parties indiquées en orange sont les zones de déperdition de l’énergie et celles en bleu sont les zones du bâtiment qui sont isolées. En revanche, vue de l’intérieur, c’est l’inverse. L’infiltrométrie permet de déceler les fuites dues à une absence d’étanchéité et mesure aussi le niveau de perméabilité à l’air. C’est à partir de ces tests que le technicien corrigera la déperdition.

La perméabilité est vérifiée grâce à des matériels électroniques et à un ventilateur disposé à l’entrée de la porte. Ces différents appareils vérifient l’existence de fuites d’air et mesurent la perméabilité à l’air des parois, en mettant la maison en surpression. L’étanchéité à l’air est mesurée par un générateur de fumée. Ce test est fait après l’analyse thermographique. Il est important de renouveler l’air. En effet, la maison doit être beaucoup plus ventilée, si elle bénéficie d’une bonne étanchéité.


Les matériaux les plus employés pour une maison écologique

Vous disposez dans l’environnement de plusieurs ressources à caractère naturel dont vous pouvez faire usage pour la construction de vos maisons. Ces dernières sont inépuisables et ne présentent aucun effet nuisible sur l’environnement. Certains des matériaux utilisés pour la construction des maisons écologiques le sont depuis des générations. D’autres matériaux sont utilisés grâce à l’avènement de la technologie. Quoi qu’il en soit, ces matériaux sont respectueux de la nature et ils sont recyclables.

Lire la suite